Art de Vivre

 MARTIN MARGIELA: LE DESIGNER SANS VISAGE

Posted on in Art de Vivre

 Une exposition en cours au Palais Galliera de Paris ainsi que la promotion du documentaire “We Margiela” sorti l’année dernière et présenté en avant-première au Fashion Institute of Technology de New York. Il est temps de célébrer la carrière trentenaire du designer qui, sans jamais révéler son visage aux média, a su déstructurer et restructurer les canons de la mode.

Exposition Margiela / Galliera ouverte au public du 3 mars au 15 juillet 2018 au Musée de la mode Galliera, Rue de Galliera 75016, Paris.

Panorama complet sur les trente ans d’activité du Designer, la première rétrospective installée à Paris dédiée à Martin Margiela nous offre, à travers des objets, des projections, des installations et plus d’une centaine de vêtements, une reconstruction chronologique du travail innovant et révolutionnaire de l’artiste belge de 1989 à 2009.

Margiela étudie au Royal Academy of Fine Arts d’Anvers et lance sa première collection durant le printemps et l’été de l’année 1989 à Paris, la ville dans laquelle il fondera sa Maison.

Refusant d’apparaître à la fin des défilés pour remercier le public, il n’accepte qu’un nombre limité d’interviews qu’il donne presque toujours à distance et évite les photographes. En effet, Margiela fait un choix qui représente une contre-tendance à l’égard de la course à la notoriété typique des années 1990. Il cherche à fidéliser le client à la marque et non au fondateur, ce qui lui vaut le titre de légende de la mode.

S’éloignant des canons esthétiques de l’époque, il commence avec la déstructuration des vêtements, en dévoile l’intérieur, les coutures, les ourlets, les doublures et les bretelles et continuera sur ce chemin en mettant toujours plus en avant une approche conceptuelle qui n’a encore jamais été adoptée dans le monde de la mode. Jeux de proportions comme dans la collection “Oversize” ou encore “Barbie”, dans laquelle il réadapte les vêtements de la plus célèbre poupée du monde et les rend importables.

Avec les collections Margiela Artisanal, le designer oriente de manière avant-gardiste le regard de la haute couture sur la possibilité de créer des vêtements uniques avec des tissus récupérés. Pour la série “Replica”, le styliste reproduit avec une précision remarquable une série de vêtements provenant de chaque partie du monde.

Pour connaître en détail l’histoire de la Maison et avoir une vision inédite sur le travail du styliste, il est nécessaire de regarder le documentaire “We Margiela” qui est le fruit d’interviews enregistrés avec les plus proches collaborateurs du designer. Ces interviews offrent un point de vue approfondi de sa contribution révolutionnaire et conceptuelle au système mode.

Dans les prochains mois sera publié un livre du même titre que le docu film qui sera composé de la version intégrale des interviews donnés avec ses collaborateurs, avec la co-fondatrice Jenny Meirens qui nous a récemment quittés, mais également la direction, les clients et les partenaires. Les illustrations seront des photographies inédites du making of du film.

 

An experience that changes nothing is hardly worth having.

Martin Margiela

Laisser un commentaire